2Bill News : Le montant maximum du paiement sans contact va-t-il être augmenté ?

L’édito du blog de www.2bill.fr vous parle aujourd’hui du montant du plafond du paiement sans contact et son évolution.


Le paiement sans contact disponible sur la plupart des cartes bancaires est devenu très courant depuis le début de la pandémie de Covid-19.


Le plafond était déjà passé de 30 à 50 euros en mai 2020. Aujourd’hui se pose la question de le passer à 100 euros, comme viennent de le faire les Anglais en l’augmentant à 100 livres sterling.


Initialement, en France, le paiement sans contact a été limité à 20 euros. Il est ensuite passé à 30 euros en 2017. 


Lorsque la pandémie de coronavirus a imposé les gestes barrières, le paiement sans contact est devenu la règle, dès qu’il était possible de s’en servir, et son montant a été revu à 50 euros pour faciliter les achats du quotidien pendant les périodes de confinement.


Le nombre de paiements sans contact a augmenté de près de 40 % d’après le groupement des cartes bancaires. 


Près de 50 % des paiements au total sont réalisés en sans contact et ce pourcentage monte à 75 % pour les sommes inférieures à 30 euros. 


Lorsque le plafond est passé à 50 euros, le sans contact a été de plus en plus utilisé. 


Cette année, près de 70 % des paiements inférieurs à 50 euros ont été faits sans utilisation du code secret. 


Le Royaume-Uni a besoin de dynamiser son économie et, pour cela, a opté pour l’option de la simplification de transaction en passant la limite du paiement sans contact à 100 livres sterling. Cela permet aussi de ne plus être conforme avec l’Europe suite au Brexit.


La France, elle, est soumise à la DSP2, la deuxième directive européenne sur les services de paiement, en vigueur dans l'Union européenne depuis le 13 janvier 2018, qui comporte un ensemble de dispositions réglementaires visant à encadrer la prestation de services de paiements et renforcer la sécurité des paiements à l'échelle européenne.


La DSP2 plafonne le paiement sans contact au montant de 50 euros pour chaque achat et le cumul ne peut excéder 150 euros en paiements consécutifs. Une prochaine révision de la DSP2 engendrera peut-être une hausse du plafond. 


Cela simplifierait beaucoup d’opérations mais augmenterait le potentiel de fraude. 


Fortuneo a mené récemment une enquête auprès d’un panel de consommateurs et plus de 75 % d’entre eux étaient défavorables à la hausse du plafond du sans contact. Même si la crainte du vol d’argent via le sans contact est très présente dans la tête des détenteurs de cartes, la fraude réelle est très anecdotique. 


En 2020, après la hausse à 50 euros, le taux de fraude n’était que de 0,013 % sur la totalité des paiements sans contact. Ce taux est plus bas que celui de 2019 qui était à 0,019 %, donc la hausse à 50 euros n’a pas eu d’incidence sur la fraude. Une future hausse, si elle devait être décidée, ne devrait donc pas avoir plus d’impact.


Du côté des vendeurs en magasin, ils souhaitent, eux, voir le mode de paiement simplifié plutôt que d’augmenter le plafond. 


Actuellement, l’acheteur pose sa carte sur le terminal s'il paie en sans contact ou il l’insère dans le terminal pour un paiement classique avec authentification. 


Idéalement les commerçants aimeraient que les clients n’aient plus à insérer leur carte, et que selon le prix de l’achat, l’authentification se fasse sans insertion. C’est une technologie qui nécessite un développement dont nous devrions entendre parler dans les années à venir. 


L’équipe de blog de www.2bill.fr vous retrouvera très bientôt pour de nouveaux billets et vous souhaite une belle journée.

Posts les plus consultés de ce blog

2Bill News: Récapitulatif des plafonds de paiement sans contact en Europe

2Bill News: La carte American Express Centurion

2Bill News : Les évolutions du commerce en ligne pour le deuxième trimestre 2021