Accéder au contenu principal

2Bill.fr : Visa et Mastercard suspendent leurs activités en Russie


  

Le blog 2bill.fr vous partage le fil d’actualité de Visa et MasterCard.

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine, qui a été suivie de sanctions internationales.

Visa et MasterCard ont annoncé la suspension de leurs opérations en Russie le 5 Mars par communiqué de presse.

Communiqué de Visa:

https://usa.visa.com/about-visa/newsroom/press-releases.releaseId.18871.html

05/03/2022

 
Visa inc. (NYSE:V) de fermer toutes ses opérations en Russie.
À compter de maintenant, Visa travaillera avec ses clients et partenaires en Russie pour mettre fin à toutes les transactions Visa dans les prochains jours. À l'expiration, toutes les transactions effectuées avec des cartes Visa émises en Russie ne fonctionneront plus en dehors de la Russie et les cartes Visa émises par des institutions financières en dehors de la Russie ne fonctionneront plus dans la Fédération de Russie.

Nous sommes obligés d'agir à la suite de l'invasion sans fondement de l'Ukraine par la Russie et des événements inacceptables dont nous avons été témoins", a déclaré Al Kelly, président et chef de la direction de Visa Inc. "Nous regrettons l'impact que cela aura sur nos précieux collègues et sur les clients, partenaires, commerçants et titulaires de carte que nous servons en Russie. Cette guerre et la menace persistante pour la paix et la stabilité exigent que nous réagissions conformément à nos valeurs."

MasterCard a aussi décidé de suspendre ses réseaux en Russie.

Communiqué de MasterCard

https://www.mastercard.com/news/press/2022/march/mastercard-statement-on-suspension-of-russian-operations/

05/03/2022

Pendant plus d'une semaine, le monde a observé les événements choquants et dévastateurs résultant de l'invasion russe de l'Ukraine. Nos collègues, nos clients et nos partenaires ont été touchés d'une manière que la plupart d'entre nous ne pouvaient pas imaginer.

Nous avons précédemment partagé les mesures que nous avons prises en réponse à ces événements, le bien-être et la sécurité de nos employés étant notre priorité absolue. Et comme nous avons navigué et respecté nos engagements réglementaires, nous avons été en dialogue constant avec nos clients, partenaires et gouvernements. Nous avons reçu les points de vue de nos employés, en plus de personnes de l'ensemble de l'industrie, des consommateurs et de nos actionnaires. Nous avons également examiné ce qui serait le plus important pour soutenir la disponibilité continue des services, si possible, aux personnes touchées dans la région.

C'est avec tout cela à l'esprit - et compte tenu de la nature sans précédent du conflit actuel et de l'environnement économique incertain - que nous avons décidé de suspendre nos services réseau en Russie.

Cette décision découle de notre récente action visant à bloquer plusieurs institutions financières du réseau de paiement MasterCard, comme l'exigent les régulateurs du monde entier.

Avec cette action, les cartes émises par les banques russes ne seront plus prises en charge par le réseau MasterCard, quel que soit l'endroit où elles sont utilisées - à l'intérieur ou à l'extérieur de la Russie. De plus, toute MasterCard émise à l'extérieur du pays ne fonctionnera pas chez les commerçants ou les guichets automatiques russes.

Nous ne prenons pas cette décision à la légère. MasterCard opère en Russie depuis plus de 25 ans. Nous y avons près de 200 collègues qui rendent cette entreprise si essentielle pour de nombreuses parties prenantes. Au fur et à mesure que nous prendrons ces mesures, nous continuerons de nous concentrer sur leur sécurité et leur bien-être, notamment en continuant à leur verser un salaire et des avantages sociaux. Lorsque cela sera approprié, et si cela est permis par la loi, nous utiliserons leur passion et leur créativité pour travailler au rétablissement des opérations.

Dans l'intervalle, nos équipes dans la région et dans le monde continueront de favoriser et de faire progresser nos activités mondiales, en soutenant nos clients dans d'autres zones géographiques où nous exerçons actuellement nos activités. Comme ils le font, nous resterons vigilants pour assurer la sûreté et la sécurité de l'écosystème mondial des paiements et de notre réseau. Nos équipes Cyber ​​& Intelligence continueront de travailler avec les gouvernements et les partenaires du monde entier pour garantir que la stabilité, l'intégrité et la résilience de nos systèmes continuent de guider nos opérations et notre réponse aux cyberattaques potentielles.

Ces jours ont été et continueront d'être très difficiles – surtout pour nos employés et leurs familles en Ukraine ; pour nos collègues parents et amis de la région ; pour nos collègues en Russie ; et pour le reste d'entre nous qui regardons de loin
.
Alors que nous franchissons cette étape, nous nous joignons à tant d'autres pour espérer et nous engager en faveur d'un avenir plus positif, productif et pacifique pour nous tous.


Il va devenir progressivement impossible d'effectuer des transactions bancaires avec des cartes Visa ou MasterCard émises en Russie, et aussi d'effectuer des opérations sur le territoire russe avec des cartes émises à l'étranger.

En réaction, la Banque centrale russe a aussi publié un communiqué de presse assurant que les cartes Visa et MasterCard pourront continuer de fonctionner normalement en Russie.

La Banque centrale russe informe que les transactions avec des cartes Visa et MasterCard seront effectuées via le système national de cartes de paiement "Mir" et que les sanctions ne toucheront pas les opérations.

Et elle a ajouté que les cartes Visa et MasterCard émises par les banques russes continueront de fonctionner normalement en Russie jusqu'à leur date d'expiration.

Merci pour votre lecture sur 2bill.fr.

Posts les plus consultés de ce blog

2Bill.fr : Récapitulatif des plafonds de paiement sans contact en Europe

Bien que la vie semble vouloir reprendre doucement son cours, la crise du coronavirus aura changé nombre des habitudes des consommateurs en Europe et dans le monde entier. Notamment avec la pratique du paiement sans contact. L'équipe de www.2bill.fr a recensé pour vous la liste des plafonds autorisés dans les pays de l'UE selon le Centre Européen des Consommateurs France. Allemagne  : aucun code PIN pour les transactions de 50 € et moins. Toutefois, après 5 transactions ou un montant cumulé de 150 €, le code PIN est alors exigé. Autriche  : le plafond autorisé est de 50 €. Belgique  : aucun code PIN exigé pour les transactions de moins de 25 €. Bulgarie  : on y autorise les paiements sans contact jusqu'à plus ou moins 50€ (100 LEV). Chypre  : toute transaction de 50 € et moins peut être payée sans contact. Croatie  : le plafond du sans contact n'y excède pas les 13 € (100 HRK), plus ou moins. Danemark  : on peut payer ses achats grâce au sans contact jusqu'à hauteu

2Bill.fr : La carte crypto.com Visa

Le blog de www.2bill.fr vous renseigne sur la carte Crypto.com, une carte bancaire éditée par Visa. Outre le fait qu’elle est en métal, son autre grande particularité est de vous proposer des offres de cashback sur toutes vos transactions. De plus, elle est gratuite.  Cette carte rencontre donc de plus en plus de succès. Le principe est le suivant : vous transférez un montant sur votre espace personnel Crypto.com et ensuite, vous bénéficiez de 2% des sommes dépensées avec la carte. Le montant correspondant aux 2% est remboursé instantanément sur votre compte Crypto.com. Et cela fonctionne pour tout achat, dans n’importe quel pays et n’importe quelle devise. Les règles à suivre pour l’obtenir sont assez simples : pour la carte classique, il vous faudra faire un premier versement de 350 euros tout en sachant que cette somme sera bloquée pendant 6 mois.  Cette somme sera stockée en crypto-monnaie de Crypto.com (CRO), donc avec la possibilité de perdre ou de prendre de la valeur pendant

2Bill.fr : Lexique du vocabulaire à connaître pour la sécurité bancaire en ligne

Nous ne sommes pas tous des geeks ou des passionnés d'informatique. Pourtant, nous n’avons pas le choix que d’utiliser les nouvelles technologies pour effectuer des transactions bancaires que ce soit via des applications ou en ligne. La rédaction de www.2bill.fr vient à votre rescousse pour vous traduire les termes principaux à comprendre en matière de sécurité en ligne et de paiements. Lexique du vocabulaire de sécurité bancaire HTTPS , c’est l’acronyme de Hypertext Transfer Protocol Secure ou protocole de transfert hypertexte sécurisé. Le https positionné au début d’une URL atteste que le site internet est sécurisé. Le 3D secure , c’est le nouveau protocole de sécurisation des paiements en ligne par carte bancaire qui permet d’authentifier le titulaire du compte lors d’une transaction en le redirigeant vers le site internet de son établissement bancaire et en lui demandant de saisir une information qu’il va recevoir sur son téléphone. La double authentification , c’est un protoco

2Bill.fr : Alerte aux faux conseillers bancaires

La rédaction de www.2bill.fr vous met en garde face aux fraudes par téléphone. De plus en plus de fraudeurs tentent de se faire passer pour des conseillers bancaires afin de vous soutirer des informations confidentielles. Ils vont tenter de vous faire réaliser des opérations sur votre compte. Cette technique de plus en plus répandue est nommée « ingénierie sociale ». Ils font appel à des mécanismes de défenses psychologiques pour obtenir des informations. Les fraudeurs se servent de la peur et de l'angoisse en se faisant passer pour le sauveur pour aboutir à leur fin. Un exemple bien connu de fraude est un supposé appel de votre banque. Une personne ayant réussi à récupérer vos informations confidentielles se présente comme un conseiller de votre banque ou comme le service fraude. Elle vous alerte qu’un achat suspect a été réalisé avec votre carte bancaire et vous rassure en vous disant qu’il est encore possible d’annuler l’opération. Vous voyez le mécanisme qui vous fait passer d

2Bill.fr : Les cartes Mastercard pour payer en crypto

Le blog de www.2bill.fr aborde aujourd’hui le sujet des crypto-monnaies.  Beaucoup de nouveaux projets incluent désormais l’utilisation de crypto-monnaies et Mastercard est l’un des acteurs innovant dans l’inclusion de la technologie blockchain en travaillant avec des partenaires dédiés.  Bon nombre de nouveaux outils apparaissent de façon mensuelle et l’intégration est en cours sur les marchés financiers. 2bill.fr vous en dit plus. Le géant Mastercard s’est associé à des plateformes spécialisées en crypto-monnaie établies en Asie-Pacifique telles que Bitkub, Amber Group ou Coinjar pour la création de cartes de paiement en crypto-monnaie. Le but est de permettre aux détenteurs, où qu’ils soient situés sur la planète, de convertir des jetons de crypto-monnaie en argent traditionnel.   Mastercard lance cette expérience pilote au sein de son programme mondial de cartes crypto et les entreprises retenues pour participer au projet sont les premières de la zone géographique incluant Taïwan

2Bill.fr : Le montant maximum du paiement sans contact va-t-il être augmenté ?

L’édito du blog de www.2bill.fr vous parle aujourd’hui du montant du plafond du paiement sans contact et son évolution. Le paiement sans contact disponible sur la plupart des cartes bancaires est devenu très courant depuis le début de la pandémie de Covid-19. Le plafond était déjà passé de 30 à 50 euros en mai 2020. Aujourd’hui se pose la question de le passer à 100 euros, comme viennent de le faire les Anglais en l’augmentant à 100 livres sterling. Initialement, en France, le paiement sans contact a été limité à 20 euros. Il est ensuite passé à 30 euros en 2017.  Lorsque la pandémie de coronavirus a imposé les gestes barrières, le paiement sans contact est devenu la règle, dès qu’il était possible de s’en servir, et son montant a été revu à 50 euros pour faciliter les achats du quotidien pendant les périodes de confinement. Le nombre de paiements sans contact a augmenté de près de 40 % d’après le groupement des cartes bancaires.  Près de 50 % des paiements au total sont réalisés en

2Bill.fr : l'utilisation de la carte de crédit en Chine

La rédaction de www.2bill.fr vous partage son expérience pour régler vos achats lors de vos voyages en Chine. L'argent comptant est plus utilisé en Chine que les cartes de crédit, surtout dans les petites villes. Dans les grandes villes, les hôtels, les restaurants et les magasins de marques étrangères acceptent les cartes de crédit, il est donc utile d'avoir votre carte de crédit.  Les cartes Visa, MasterCard et American Express sont acceptées en Chine. L’utilisation de votre carte de crédit va entraîner des frais de change et des frais de transaction de la part de votre banque. Nous vous recommandons de n'utiliser votre carte de crédit que pour les plus grosses dépenses comme les hôtels, les billets d'avion et les souvenirs plus onéreux. Assurez-vous donc de disposer de suffisamment de cash pour les petits paiements. Pensez à informer votre banque que vous utiliserez votre carte en Chine. Sinon, vos transactions risquent d'être signalées comme suspectes et votre c

2Bill.fr : La carte de paiement pour les malvoyants

Le blog de www. 2bill.fr s'intéresse aux avancées technologiques des moyens de paiements. L’évolution de la technologie des cartes bancaires ne cessent de progresser depuis ces dernières années. Handsome, une néo-banque spécialisée dans les solutions bancaires pour les personnes en situation de handicap travaille au développement d’une carte bancaire pour les malvoyants. Mastercard a choisi d'accompagner cette start-up dans son développement. Le constat était le suivant: rien n’avait été pensé pour les malvoyants et 89 % d’entre eux ont malheureusement déjà été victime de fraude ou d’arnaque en réglant leurs achats. Certains commerçants peu scrupuleux changent le montant sans informer le client ou font croire que le paiement a échoué et demandent au client de retaper son code pour encaisser deux fois. Handsome a fait développé par Thales, la première carte bancaire qui parle. La carte est reliée au téléphone grâce à des antennes incrustées dans le plastique. Avec cette carte ba

2Bill.fr : Les sujets importants du e-commerce de 2022

  Aujourd’hui l’équipe www.2bill.fr vous parle des pratiques à suivre dans le domaine du e-commerce pour maintenir votre site parmi les plus compétitifs. Sur 2022, répondre aux consommateurs de la meilleure manière nécessitera d’être capable de proposer une offre de services multiples sur différents canaux. Le contenu sera également mis à l’honneur. Tout d’abord, le choix de plusieurs solutions de paiement devient primordial. Proposer du paiement par carte bancaire reste le moyen de paiement incontournable mais les autres solutions de paiement en ligne sont de plus en plus plébiscitées. Amazon Pay, Stripe, Paypal et autres solutions alternatives se doivent d’être présentes sur les pages de paiement.  Le paiement en plusieurs fois est aussi fortement recommandé si vous vendez des articles aux montants élevés, cette facilité de paiement est de plus en plus appréciée par les ménages suite à la crise de Covid-19. Une autre recommandation est celle d’abandonner l’obligation de création de

2Bill.fr : Les cartes bancaires sans frais

Le blog de www.2bill.fr vous informe aujourd’hui sur les cartes bancaires gratuites disponibles sur le marché.  En effet, plusieurs établissements bancaires incluent dans leurs offres des cartes de paiement gratuites, ainsi que d’autres produits intéressants. Cela est encore plus vrai chez les banques en ligne, qui proposent des offres de plus en plus compétitives dans l'écosystème bancaire. Ces offres sont le plus souvent très attractives et proposent un service client très réactif.  La plupart des banques en ligne proposent une carte bancaire sans frais dans l’éventail des cartes disponibles. Pour celle-ci il n’y aura donc aucune cotisation annuelle de carte à payer, et souvent des frais de tenue de compte extrêmement faibles.  Les établissements bancaires traditionnels ont tendance à facturer d’office les frais de tenue de compte et à imposer une cotisation annuelle, avec parfois un tarif promotionnel si vous demandez une seconde carte bancaire.  Même si les banques en ligne s